Afin d’accompagner les femmes victimes de violences, l’association Le Cap propose des groupes de parole animés par Catherine BAPCOF, psycho-praticienne et bénévole de l’association.

Ces groupes de parole ont lieu tous les troisièmes vendredis de chaque mois à la Maison de la Solidarité, à 14h30. Ils permettent aux femmes de sortir de leur isolement, libèrent la parole et offrent une meilleure compréhension des phénomènes de violence.

Grace à ces groupes de parole, les femmes peuvent se rencontrer et se rendre compte qu’elles ne sont pas seules. En effet, très souvent, les personnes restent seules et ont peur de ne pas être entendues et comprises. Ce moment est un moment privilégié pour elles afin d’échanger entre elles.

Ces groupes de parole permettent de créer du lien social, il ne s’agit pas d’une prise en charge psycho-thérapeutique mais d’un soutien moral.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom ici